aléatoire

vendredi 25 mars 2016

Après l'office de la croix, il n'y a plus rien à faire : Dieu est mort.
Du coup j'ai toujours l'impression que c'est comme si l'Eglise aussi était dissoute,
comme si le sacerdoce était devenu inutile, puisqu'on entre dans un jour aliturgique,
comme si toute la religion n'était qu'une illusion qui aurait déçu.
Mais en fait, ce n'est pas la fin de tout, c'est juste une attente.
Comme quand Jésus dit de la petite qu'il va ressusciter : "elle n'est pas morte, elle dort".
D'ailleurs, après ces jours, on n'appellera plus jamais l'endroit où on enterre les gens 
"thanatopolis" : "la ville des morts", mais "cimetière" : "le dortoir"...