aléatoire

mardi 29 mars 2016

La recherche de la sagesse est incompatible
avec la morgue de ceux qui sont bardés de certitudes
et qui distribuent des points aux façons d'agir ou de penser des autres,
comme s'ils étaient eux-mêmes les maîtres à penser de l'humanité
et que tout le monde soit naturellement inférieur à eux, en tout.
Quand on n'apprend rien des autres, jamais, ça doit faire résonner un signal d'alarme :
ça veut dire qu'on fait partie de ces m'as-tu-vu qui savent tout mieux que tout le monde.
Mais seuls les ignorants croient tout savoir. 
Plus on grandit en sagesse, plus on a une conscience aigüe de tout ce qu'on ne sait pas.