aléatoire

vendredi 8 avril 2016

J'aime bien Gamaliel, le maître à penser de celui qui deviendra saint Paul.
C'est un homme sage et pondéré, qui donne des avis sensés.
Cependant, avant sa conversion, Paul, qui se réclame pourtant de Gamaliel,
est un homme violent, extrémiste, qui persécutera l'Eglise avec délectation.
Comme quoi, quelle que soit la sagesse du maître,
on ne peut rien faire si les disciples comprennent tout de travers 
et font l'exact inverse de ce qu'on aurait fait et préconisé soi-même.