aléatoire

lundi 30 mai 2016

La "piété", l'amour de Dieu qui se manifeste par le respect de la religion,
est un mot que peu de monde connait aujourd'hui, et qui n'est plus enseigné.
On dirait un mot obsolète, qui sent la naphtaline et ne sert plus dans le monde actuel.
Pourtant, aujourd'hui comme hier, c'est une vertu fondamentale à notre salut.
Comment prétendre aimer Dieu si l'on méprise la religion qui mène à Lui
et qu'Il a fondée lui-même au prix de son sang ?
Et surtout, quel autre moyen avons-nous de parvenir à Lui,
autre que celui qu'Il nous a laissé comme le seul et unique chemin 
qui mène, avec certitude, au paradis ?