aléatoire

samedi 25 juin 2016

Tiens, en lisant le début du livre des lamentations,
ça m'a fait penser à la situation, à court terme,
que l'Eglise connaitra très bientôt dans les pays déchristianisés,
parce que la Jérusalem céleste, la fille de sion, est une figure prophétique de l'Eglise :
plus de prêtres pour consacrer le froment et le vin,
parce qu'il n'y a plus de chrétiens pour en vouloir de toutes façons,
et quand nous serons forcés d'abandonner des paroisses faute de paroissiens,
il y aura des pleurs et des grincements de dents mais il sera trop tard :
c'est tant qu'il y a encore des prêtres sur place qu'il faut réagir 
et qu'il faut tourner à nouveau vers Dieu son coeur et son corps.