aléatoire

lundi 18 juillet 2016

Dieu est souvent mis en procès,
chaque fois qu'Il ne fait pas notre volonté
ou qu'Il ne répond pas à nos attentes.
Mais si nous, les créatures, osons mettre en procès le créateur,
combien plus a-t-il le droit, Lui, de nous demander des comptes !
Parce que c'est nous, normalement,
qui devrions faire Sa volonté,
qui devrions répondre à ses attentes,
et nous sommes bien loin du compte.