aléatoire

mercredi 31 août 2016

Il faut adapter l'enseignement théologique à son auditoire :
donner de la viande à un nourisson ne sert à rien,
pas plus que "donner des perles aux cochons", comme dit l'expression.
L'homélie la plus parfaite au monde, si elle n'est pas comprise
ou si elle est reçue dans l'hostilité ou le désintérêt,  
ne sert à rien, à tel point que parfois, la meilleure chose qu'on puisse faire, 
c'est se taire, comme a dû le faire Jésus lui-même à l'occasion.