aléatoire

lundi 15 août 2016

La reconnaissance de l'Assomption de la Vierge Marie,
de son entrée corps et âme dans la résurrection et la vie éternelle,
et en fait plus liée à l'accomplissement des promesses du Christ,
qui nous concernent tous,
qu'à une glorification de Marie par l'Eglise qui a proclamé ce dogme.
En effet, nous sommes tous appellés à la résurrection,
il n'y a rien là d'exclusif, qui ne serait réservé qu'à la mère de Dieu.
Seulement, ayant été préservée du péché originel
et n'ayant commis aucun péché personnel au cours de sa vie,
il était logique que Dieu ne fasse pas attendre le jugement final à Marie
pour accomplir sa promesse.
Elle ne fait que nous précéder, et inaugurer le règne de Dieu
comme son fils l'avait d'ailleurs annoncé quelques années auparavant 
par des paroles prophétiques.