aléatoire

mardi 30 août 2016

Prendre une parole du diable pour parole d'Evangile, c'est évidemment une folie.
Mais prendre n'importe quoi, qu'on a lu ou entendu n'importe où,
pour parole d'Evangile, ça ne vaut pas mieux.
C'est bien d'être innocent, mais il faut avoir du bon sens critique : 
"croyant" ne signifie pas "crédule".