aléatoire

jeudi 15 septembre 2016

Se demander "qu'est-ce que j'ai fait au bon Dieu?"
quand il nous arrive des malheurs ou des difficultés,
 c'est comme un soldat qu'on ampute après une bataille qui se demanderait
"qu'est-ce que j'ai fait à ce médecin pour qu'il me fasse ça?".
Dieu n'est pas responsable des malheurs du monde :
le péché que nous commettons tous, les manques d'amour petits et grands,
eux, ont une responsabilité, et même si ce ne sont pas les miens,
ils me font souffrir tout pareil,
comme Marie qui a souffert le martyr de voir mourir son fils innocent en croix 
alors qu'elle est née sans péché et n'a jamais commis de péché de toute sa vie.