aléatoire

lundi 3 octobre 2016

"Si j’en étais encore à plaire à des hommes, je ne serais pas serviteur du Christ",
dit saint Paul.
J'ai toujours aimé cette phrase.
À une époque où l'appréciation des masses devient le seul critère du bien,
il est nécessaire de l'entendre à nouveau, et de s'en imprégner.
Chrétien, ne cherche pas tant l'approbation du monde que celle de Dieu.
Prêtre, méfie-toi des acclamations, des applaudissements et des félicitations : 
c'est comme ça qu'ont toujours été appréciés les faux prophètes.