aléatoire

mardi 4 octobre 2016

Une chose tout à fait remarquable dans les enseignements de François d'Assise
consiste à ne jamais juger personne : ni les évêques qui rejeteraient les frères,
ni les prêtres durs ou méprisants, ni les gens vaniteux, superficiels ou mauvais,
ni ceux d'une autre religion, ni ceux-là même qui appartiendraient au diable.
"Chacun ne jugera et ne méprisera que soi-même", enseigne-t-il dans sa Règle.
Il est souvent passé pour un fou aux yeux du monde,
mais par cette règle qui réduit à néant toute tentation d'orgueil ou de superbe,
il s'est pourtant attaqué frontalement à la racine de tous les maux.
Il serait bon de suivre, nous aussi, au moins cette partie de sa Règle,
parce que ce n'est pas en se scandalisant de la paille dans l'oeil du voisin 
qu'on trouvera la sainteté ou le salut, ni qu'on y participera en aucune façon.