aléatoire

dimanche 13 novembre 2016

Être "affairé sans rien faire", c'est faire toute sorte de choses dans sa vie,
mais pas celles qui sont réellement utiles, c'est à dire
pratiquer l'amour de Dieu par-dessus tout et du prochain comme soi-même.
On est souvent débordés et stressés pour des choses sans réelle importance,
parce qu'elles ne nous précèderont pas au ciel :
ce ne sont que des préoccupations terrestres, appellées à disparaître,
même si elles nous paraissent essentielles aujourd'hui,
quand on garde le nez sur son nombril ou les yeux rivés au sol.  
Tant qu'à être occupé, autant que ça soit par des choses qui ont de la valeur,
et rien n'est plus important que de rechercher, en tout et partout, 
l'amour qui, lui, gardera toute son importance et son intérêt au paradis.