aléatoire

vendredi 18 novembre 2016

Fêter saint Pierre et saint Paul en même temps
à l'occasion de la dédicace de la basilique qui leur est consacrée,
c'est rappeller que l'Eglise est multiple, par essence,
et qu'elle a besoin de chacun pour être complète :
les lettrés et les analphabètes, les intellectuels et les manuels,
les peureux et les audacieux, les convertis de la première heure et ceux de la dernière,
les intransigeants et les diplomates, les sédentaires et les missionnaires,
ceux qui ont le souci des païens et ceux qui ont le souci des chrétiens,
ceux qui vivent dans la pauvreté et ceux qui administrent les biens de l'Eglise.
Il n'y a pas une seule façon d'être chrétien : 
unité ne signifie pas uniformité.