aléatoire

jeudi 3 novembre 2016

Saint Martin de Porrès, c'est l'illustration de ce qui est important dans la foi.
Fils illégitime d'un noble espagnol et d'une esclave noire libérée,
abandonné par son père dans son jeune âge, il veut rentrer chez les dominicains,
mais la loi, à son époque et dans son pays, le Pérou, l'interdit aux métis.
Il y entre cependant, mais comme simple portier,
et n'aura jamais accès à la vie conventuelle complète.
Mais c'est lui qui est saint, et aucun autre frère du couvent. 
Et c'est ça qui compte, au-delà des injustices des hommes, fussent-ils d'Eglise.