aléatoire

jeudi 1 décembre 2016

Connaître par coeur la volonté de Dieu, avoir scruté les Ecritures,
étudié la théologie, l'histoire de l'Eglise et son actualité,
c'est très bien.
Mais si on ne met pas en pratique ne serait-ce que le centième de ce qu'on a appris,
alors il aurait mieux valu ne rien savoir.
Avoir une tête bien pleine et rester avachi dans son fauteuil toute la journée,
au lieu de s'efforcer de pratiquer concrètement l'amour de Dieu et du prochain 
quel gâchis !