aléatoire

vendredi 30 décembre 2016

La destruction de la famille, c'est la destruction du socle de la société.
Hélas, jamais, de mémoire d'homme, la famille n'a été autant attaquée qu'aujourd'hui.
C'est à un point tel que le qualificatif "normales", appliqué aux familles,
n'évoque rien pour la plupart des gens, la "norme" d'aujourd'hui étant l'exception d'hier.
Ça ne laisse, objectivement, rien préjuger de bon pour l'avenir de notre civilisation.
Ce qui doit tomber tombera, on n'y peut rien.
Mais il faut au moins, au niveau personnel, faire tout ce qui est en notre pouvoir
pour soutenir les familles, à commencer par celle que l'on veut construire : 
il n'est pas de défi que la grâce de Dieu ne soit à même de relever, si on l'en prie.