aléatoire

mardi 24 janvier 2017

C'est marrant les conséquences à long terme de la vie des saints.
Si saint François de Sales n'avait pas converti le Chablais,
région toute entière passée au protestantisme à l'époque,
au point qu'il ne pouvait y demeurer sans mettre sa vie en danger,
alors je n'existerais pas.
En effet, mon père est Chablaisien, la famille l'est depuis des siècles.
Quelle raison aurait-il eu d'aller en pélerinage à Lourdes s'il avait été protestant?
Or c'est là-bas qu'il a rencontré ma mère, catholique convaincue comme lui.
L'héritage des saints dépasse de beaucoup leur époque,
l'entendement humain et le "politiquement correct".
Je dois, d'une certaine façon, mon existence à saint François de Sales. 
Toutes les personnes qui lisent le blog lui doivent donc un peu quelque chose...