aléatoire

vendredi 6 janvier 2017

Je me souviens d'un évêque qui était venu nous voir au séminaire,
et qui nous avait dit que ce qui l'avait attiré n'était pas d'abord d'être évêque, ni prêtre.
Ce n'était ni la doctrine, ni la tradition, ni le droit, ni la liturgie, ni le devoir,
ni rien de ce qui se trouvait dans les titres, la fonction ou le folklore de l'Eglise :
ce qui l'avait attiré, lui,
c'était Jésus, point barre.
Ça m'avait beaucoup marqué.
L'amour de Jésus est plus important que tout le reste,
même que ce qu'on fait sur terre, je veux dire en terme de travail ou de fonction.
Ce qu'on attend d'un chrétien, avant tout, c'est qu'il soit un disciple fidèle du Christ.
Après, qu'il soit pape ou éboueur, ça ne change pas grand chose pour lui :   
un service en vaut un autre, et il faut de tout pour constituer le corps de l'Eglise.