aléatoire

mardi 31 janvier 2017

L'ordre naturel qui vient de Dieu, c'est d'aimer Dieu, puis son prochain, puis soi-même.
L'ordre naturel du péché, c'est s'aimer soi-même, puis son prochain si j'en ai besoin,
et éventuellement Dieu si j'en trouve le temps ou si je suis dans une mouise noire.
Rien d'étonnant à ce qu'il y ait une lutte entre le péché,
qui est fondamentalement basé sur l'égoïsme et l'égocentrisme,
et la sainteté, qui est basée sur l'amour comme don de soi.
Le péché me dit que je suis le centre du monde et la seule personne qui compte,
alors que la grâce me dit que le centre du monde, c'est Dieu,
puis la périphérie c'est les autres et enfin moi.
Et curieusement, qui veut garder sa vie par égoïsme la perd, parce qu'il se retrouve seul,
alors que celui qui la donne par amour la gardera,
parce qu'il est entré dans la façon de faire de Dieu, 
et qu'il fait donc désormais partie de Lui et du grand peuple de tous ceux qui l'aiment.