aléatoire

mercredi 25 janvier 2017

Paul a été un persécuteur de l'Eglise.
Puis il en a été un membre cofondateur d'une importance capitale.
Dieu ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse, et qu'il vive.
Et ne t'inquiètes pas pour le juste chatiment mérité aux jours du péché :
personne n'a, plus que Paul, été flagellé, lapidé, décrié, mis en prison,
attaqué de toutes parts, trahi, abandonné, et finalement exécuté. 
Mais tout cela au service du Christ et non du diable, et ça fait toute la différence.