aléatoire

jeudi 23 février 2017

Les richesses ne serviront à rien au jour du jugement final, on le sait bien.
On le sait, mais est-ce qu'on en tient compte ?
Est-ce qu'on passe au moins autant de temps, chronomètre en main,  
à s'efforcer de mettre en pratique la parole de Dieu ou à prier, 
qu'on en passe à s'efforcer de remplir son compte en banque ?