aléatoire

samedi 18 février 2017

Pierre, Jacques et Jean, plus qu'aucun autre apôtre,
ont été les témoins de merveilles tellement inconcevables
qu'on a même du mal à les croire, nous qui n'y avons pas assisté.
Cependant, ce n'est qu'après avoir reçu le Saint Esprit le jour de la Pentecôte
qu'ils auront le courage de témoigner de ces merveilles, à temps et à contretemps,
au risque de leur vie, qu'ils perdront d'ailleurs  à cause de ça.
Savoir qui est Dieu, avoir lu toutes les Ecritures ou tout le catéchisme,
avoir fait des études théologiques ou même passé un doctorat,
c'est un bon début.
Mais sans la grâce de l'Esprit Saint que l'on reçoit lors des sacrements
et qui ne peut fructifier que dans l'obéissance persévérante à la Parole du Seigneur,
ça reste lettre morte : 
une chose est de posséder du savoir, une autre d'en tenir compte.