aléatoire

lundi 13 mars 2017

Ah, ne pas juger, ne pas condamner, pardonner...
Ça vaut le coup, c'est la porte de service du paradis.
C'est que, pour entrer au paradis, il y a deux portes : l'entrée principale,
pour ceux qui ont aimé Dieu par dessus tout et leur prochain comme eux-mêmes,
pour ceux qui ont donné leur vie par amour de Dieu et du prochain.
Et la porte de service, pour ceux qui n'ont ni jugé ni condamné personne.
C'est bien plus difficile à faire que ça n'en a l'air, 
et pourtant ça pourrait bien nous sauver la mise au jour du jugement dernier.