aléatoire

mercredi 15 mars 2017

Alors que Jésus vient de dire à ses disciples qu'il va être crucifié,
demander de siéger à sa droite et à sa gauche, ce n'est pas bien malin.
On fait souvent ça, pourtant : on ne retient du Christ que ce qui nous intéresse,
et on néglige tout ce qu'on ne comprend pas ou ce avec quoi on n'est pas d'accord.
Mais une écoute sélective de la parole de Dieu est souvent pire que de ne rien savoir,
parce qu'alors on se modèle un dieu à son image,
avec juste les caractéristiques qui nous plaisent. 
Et ça ne s'appelle plus le christianisme, mais de l'idolâtrie.