aléatoire

vendredi 17 mars 2017

La tentation de tuer ce qui vient de Dieu ne date pas d'hier.
On veut le faire taire, éliminer jusqu'à son souvenir,
afin de s'émanciper et de prendre sa place, tout simplement.
On cherche à obtenir par violence ce qu'il voulait nous faire partager par grâce.
Inutile de dire que cette entreprise est vouée à la ruine.
Tuer Dieu n'est pas possible.
Heureusement.
Parce que si c'était possible, ça reviendrait à se suicider.
On ne peut pas se débarrasser de l'auteur de la vie sans y laisser la sienne,
et c'est d'ailleurs le cas pour tous ceux qui rejettent Dieu dans leur vie :
la leur n'a plus aucun sens, quoi qu'ils en disent, 
et ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils s'en rendent compte.