aléatoire

mercredi 1 mars 2017

Le jeûne n'a de sens que si je donne à des plus pauvres la valeur de ce dont je me prive,
et si je passe ce temps que j'aurais pris en mangeant à prier et à me rapprocher de Dieu.
Le temps de carême n'est pas un temps de régime,
mais de partage et de prière, en cessant de m'occuper de mon nombril 
pour que mon regard se tourne à nouveau vers mon prochain et vers mon Dieu.