aléatoire

jeudi 27 avril 2017

J'ai du mal à comprendre qu'on puisse être agressif et exigeant envers les prêtres,
surtout quand on leur demande un service ou un sacrement,
comme si le fait de leur rentrer dedans était le meilleur préambule possible
pour obtenir d'eux ce pour quoi ils ont consacré toute leur vie
et qu'ils seraient heureux d'offrir, dans la mesure de leurs possibilités, 
si on leur demandait gentiment et aimablement.