aléatoire

dimanche 9 avril 2017

La foule qui aujourd'hui t'acclame peut, demain, réclamer ta tête. 
C'est pour ça que je n'ai jamais aimé les foules.