aléatoire

lundi 3 avril 2017

La justice des hommes est souvent défaillante.
Elle devrait ne pas faire acception des personnes,
ne favoriser ni pénaliser personne pour des raisons extérieures aux faits,
ne pas se laisser influencer ni menacer ni acheter,
ne pas agir sous le coup de l'émotion ou de la pression de l'opinion publique
et ne rendre ses verdicts qu'après avoir cherché la vérité et rien que la vérité.
Souvent, rien de tout cela n'est respecté.
Heureusement que Dieu, s'il est miséricorde, est aussi justice,
et que Lui jugera impartialement et selon le fond des coeurs.
Que tremblent alors les juges iniques!
Rien de ce qu'ils pourront dire ou faire n'influencera leur propre procès 
et celui-ci, ils ne pourront pas le frelater.