aléatoire

dimanche 23 avril 2017

La résurrection du Christ ne fait plaisir qu'à ceux qui l'aiment.
On comprend qu'ils aient eu du mal à réaliser que c'était vrai,
c'est un évènement tellement fou qu'on ne peut pas le prendre à la légère.
Mais j'imagine la joie insensée qui a dû les envahir
quand ils ont enfin cru non seulement qu'il est ressuscité,
mais que, du coup, tout ce qu'il avait dit est donc vrai :
il avait annoncé l'inconcevable et ça a eu lieu,
ce qui crédibilise l'ensemble de son enseignement et de ce qu'il est.
Comme j'aimerais que tous les chrétiens ressentent cette même joie !
Mais on ne peut la ressentir que si on aime le Christ d'un même amour, 
cet amour de Jésus sans lequel la religion chrétienne n'est qu'une coquille vide.