aléatoire

mercredi 10 mai 2017

Je n'aime pas quand un prêtre ajoute, enlève ou change quoi que ce soit
à la liturgie de la messe, en ne respectant pas scrupuleusement
ce qu'indique le Missel Romain, que ça soit dans l'Introduction Générale, 
dans les parties fixes qui composent la messe, dans les textes ou dans les rubriques.
D'abord parce que ça a été interdit à maintes reprises par le Magistère de l'Eglise.
Ensuite parce que l'unification du Missel, voulue par Charlemagne,
avait pour but premier d'éviter les querelles de chapelles entre ceux qui,
à l'époque, célébraient leur liturgie particulière chacun chez soi.
Il avait raison : célébrer selon les lubies ou l'inspiration du moment du prêtre,
c'est une recette infaillible pour créer de la discorde dans le peuple Chrétien,
parce que ça abime l'unité de l'Eglise et ça scandalise, à juste titre, bien des fidèles.
Pire encore : c'est confisquer la messe que l'Eglise veut dispenser à tous
pour la remplacer par un "show" qui met en valeur non plus le Christ mais le célébrant. 
Je considère que c'est du vol, ni plus ni moins.