aléatoire

samedi 6 mai 2017

Le bonheur définitif et permanent ne peut pas venir de ce monde ni dans ce monde.
En effet, même quand on obtient tout ce qu'on désirait,
vient un moment où ça ne nous satisfait plus :
"tout passe, tout lasse, tout casse ", comme dit le proverbe.
Notre bonheur définitif ne peut donc en aucun cas venir de nous-mêmes,
parce que nous sommes finis, que ce qu'on produit l'est aussi,
et que ça a donc des limites auxquelles on est confrontés tôt ou tard.
Il ne peut ainsi venir que de Dieu, parce que Lui est infini, contrairement à nous, 
et Lui seul est en mesure de nous conduire à un bonheur qui ne passera jamais.