aléatoire

lundi 12 juin 2017

Je sais que les enfants sont, pour beaucoup de personnes,
une gêne pendant la messe, surtout quand leurs parents les laissent faire n'importe quoi.
Cependant, il faut garder à l'esprit que la vie est bruyante, c'est comme ça.
La mort, elle, est silencieuse et donne toutes les apparences d'un grand recueillement.
Mais à choisir, je préfère la vie de beaucoup de petits enfants dans mes églises,
plutôt que de n'entendre que le gnic gnic gnic harmonieux des déambulateurs 
et le craquement discret des rhumatismes.