Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

samedi 17 février 2018

Je suis toujours sidéré de l'attitude de plus en plus de monde envers l'Eglise,
quand des gens qu'on n'a jamais vus avant et qu'on ne reverra jamais après
viennent demander un baptême, un mariage ou même des obsèques.
On ne les connait pas, ils ne savent pas qui on est et ne nous ont jamais vu,
mais certains arrivent bille en tête : il leur faut telle chose, tel jour, telle heure.
Si je leur explique que ce n'est pas possible, parce que ça se fait tel jour telle heure,
ou parce qu'il n'y a plus de place, ils tombent de leur chaise :
"comment, mais je comprends pas, on n'a jamais vu ça, etc etc...",
et quand on évite une scène ou des insultes on peut s'estimer heureux.
J'imagine qu'ils doivent voir l'Eglise comme une sorte de service public,
et le prêtre comme un genre de fonctionnaire, pour réagir comme ça.
Comme on est loin de l'Evangile,
et d'une communauté unie dans l'amour de Dieu, la prière et le partage.
J'ai souvent envie de répondre : "je ne vous connais pas".
Que je le dise moi, ce n'est pas grave. 
Mais s'ils ne se convertissent pas, un jour c'est de la bouche de Dieu qu'ils l'entendront...