Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

dimanche 3 juin 2018

Alors que j'étais jeune prêtre, une enfant m'a pris au dépourvu avec une question : "pourquoi il faut faire sa première communion ?". D'habitude, j'ai assez facilement réponse à tout. Là, je n'ai pas su quoi lui dire. Pourquoi faut-il communier ? La communion c'est manger le corps et le sang du Christ, d'accord, mais pourquoi ? J'ai quand même su lui répondre que c'était parce que Jésus nous l'avait demandé, mais ça ne l'a pas satisfaite. Alors j'ai pris mes évangiles, et je me suis mis à la recherche du pourquoi. En fait, ce n'était pas caché bien loin, et je le savais, en plus : "si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour" (Jn 6, 53-54). Quand j'ai revu cette gamine, je lui ai dit qu'on communiait pour avoir la vie éternelle et pour ressusciter, que ça servait à ça. Là elle a été contente de ma réponse, et elle a demandé à faire sa communion, parce que ressusciter, ça l'intéressait. 
Si quelqu'un inventait un médicament capable de nous rendre éternels, sa fortune serait faite. Déjà tous ceux qui vendent des produits de beauté et autres poudres de perlimpinpin censés nous rendre éternellement jeunes se font des milliards, parce que la recherche de l'éternité a toujours titillé l'humanité. On en trouve des traces dès les plus anciennes histoires qui nous soient parvenues, comme celle de Gilgamesh par exemple. Et ce ne sont pas les transhumanistes actuels qui diront le contraire, eux qui cherchent la vie éternelle dans la technologie, la robotique, la génétique ou l'informatique. 
Eh bien en fait, nous, chrétiens, ça fait longtemps que nous l'avons, le remède. Il suffit de communier au corps et au sang du Christ, sacramentellement à la messe, spirituellement dans notre façon de vivre selon ses enseignements. 
Jésus, le jour de l'ascension, est reparti vers le Père. Mais il ne nous a pas laissés orphelins : non seulement il nous a envoyé l'Esprit Saint, mais il est resté caché au milieu de nous, dans le Saint Sacrement de son corps et de son sang. On peut non seulement le voir et le toucher, mais même le manger, se nourrir, à la source même, de l'Amour de Dieu. Recevoir directement de Lui le remède de vie éternelle. 
Aime le Saint Sacrement. Visite-le. Honore-le. Prie-le. Adore-le. Passe du temps avec Lui. Prépare-toi à le recevoir, et communie. 
Dieu est parmi nous ! Il t'offre la vie éternelle. Ne vas-tu pas en profiter ?