aléatoire

mardi 26 avril 2016

"Si vous m'aimiez, vous seriez dans la joie",
dit Jésus à ses disciples avant de repartir vers le Père.
Ça me semble logique de se réjouir quand quelqu'un qu'on aime va vers Dieu,
en tout cas quand il s'agit de quelqu'un qui a mis sa foi en Lui.
Quel motif de se réjouir est plus grand que celui d'être réunis à Dieu, 
quand nous nous sommes efforcés toute notre vie de l'aimer par dessus tout ?