Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

jeudi 9 avril 2015

Entre le moment où j'ai entendu ma vocation et mon ordination sacerdotale,
il s'est écoulé quinze ans.
Quinze ans d'attente, de formation, d'études, d'expériences, de mission.
Mais aussi quinze ans de souffrance, d'épreuves, de renoncements et de retours.
Grâce à ce long temps, même quand je connais des difficultés,
je n'ai, au moins, pas le moindre doute sur l'authenticité de cette vocation.
J'ai toujours pensé qu'il serait bien avisé, quand on veut se marier,
de respecter un temps d'attente raisonnable, non pas avant le mariage lui-même,
mais même avant de s'installer ou de coucher ensemble
(parce que mettre la charrue avant les boeufs brouille la liberté du choix final).
Tout couple doit affronter, tôt ou tard, des difficultés.
Être certain, à ces moments-là, qu'on est bien avec la bonne personne
et que ce n'est pas de là que vient le problème,
qu'on doit lutter ensemble, et non pas l'un contre l'autre, 
ne me semble pas être un luxe inutile.