Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

lundi 26 octobre 2020

La plus grande difficulté qu'on a pour suivre notre conscience et ce qu'on croit être moral ou pas, 

c'est l'énorme capacité d'adaptation de l'humanité pour tout ce qui est nouveau. 

Quelque chose peut avoir été considéré comme immoral ou amoral pendant des millénaires,

pour peu que quelqu'un insiste un peu pour montrer qu'on s'était trompés, 

et insinue que tous ceux qui ne pensent pas comme lui sont des arriérés primitifs,

et hop, on change de façon de penser comme si de rien n'était. 

Et ce qui vaut pour l'Histoire en général vaut pour l'histoire de chacun lors de sa croissance.

Je ne dis pas que tout ce qu'on a toujours cru est vrai ni nécessairement bon, 

mais je dis qu'il ne faut pas suivre aveuglément toute nouvelle façon de penser, 

surtout quand elle s'oppose à ce qu'on a toujours considéré comme moralement juste, 

pour la seule et mauvaise raison que c'est nouveau et que quelqu'un cherche à nous l'imposer

comme la nouvelle normalité.