Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

samedi 2 mai 2020

messe du samedi 2 mai
L'être humain ne saurait être réduit au fait qu'il est un animal, 
mais il ne faudrait pas oublier pour autant qu'il en est un. 
Ainsi, tout ce qui nous fait ressentir des émotions ou réveille notre intelligence
n'est jamais que ce qui provoque l'excitation, plus ou moins profonde, de nos cinq sens.
Quelqu'un sans odorat, sans vision ou sourd ne ressent pas et ne comprend pas le monde
comme quelqu'un à l'odorat, la vision ou l'ouïe extêmement développés. 
Notre vision et notre compréhension du monde dépendent de ces cinq sens, 
et toute réalité qu'ils ne sont pas en mesure d'appréhender nous dépasse totalement. 
Ce qui ne signifie pas qu'elle n'existe pas, mais juste qu'elle est hors de portée.
Ainsi, l'inaccessibilité à nos sens d'un monde spirituel qui comprendrait Dieu et les anges
ne signifie pas qu'il n'existe pas, mais seulement qu'on n'y a pas accès de façon claire et évidente
tant qu'on est limités par la réalité animale à laquelle nous contraint notre corps humain. 
C'est pour ça que Dieu s'est fait chair, afin qu'on puisse le voir, l'entendre, le toucher, 
et qu'il puisse nous expliquer par des paraboles compréhensibles ce qui nous dépasse absolument.