Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mardi 21 octobre 2014

Les médias sont un peu paresseux avec les papes :
quand un nouveau arrive, ils décident très vite quelle étiquette ils vont lui coller.
On s'est ainsi retrouvé avec Benoit XVI, dont ils ont décidé qu'il serait "froid".
Puis François, qu'ils ont décidé de qualifier de "révolutionnaire" (?).
Une fois que l'étiquette est choisie, ils ne vont plus parler du pape que sous cet angle,
qui ne correspond pourtant qu'à une perception tout à fait partiale et indigente.
Tout ce que fait le pape qui correspond à ce qu'ils ont décidé fera les premières pages.
Tout le reste sera soit soigneusement édité pour être vu sous cet angle quand même,
soit tout simplement passé sous silence.
Alors que les médias fassent ça, bon, c'est peu professionnel et assez malhonnête,
mais on n'y peut rien.
En revanche, que des chrétiens se laissent embobiner par ces obsessions paresseuses,
ça n'est pas normal.
Tout ce qu'écrivent les papes est publié in extenso et facile à trouver,
donc rien ne nous interdit d'aller vérifier à la source ce qu'il en est vraiment,
et d'avoir du pape non pas une idée qui serait celle qu'on veut nous imposer, 
mais qui corresponde à la réalité de ce qu'il a vraiment dit et fait,
et de ce qu'il est en vérité.