Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mercredi 7 octobre 2015

Saint Ignace de Loyola nous montre, dans "Les gloires de Marie",
à quel point ceux qui aiment la mère du Christ
ne sont jamais, en dépit de tous leurs péchés,
éloignés totalement de Dieu.
De nombreux pères de l'Eglise disent la même chose,
et j'ai souvent pu le constater moi-même
chez des personnes qui n'ont pourtant rien de "piliers d'église".
Ce n'est pas de l'idôlatrie, c'est juste une histoire de famille :
qui, aimant la mère de Dieu, peut détester son fils ?
L'amour de Marie conduit à l'amour du Christ, tôt ou tard, 
comme le "je vous salue Marie" conduit au "notre père" dans le rosaire.