Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

samedi 26 juillet 2014

Quand il s'agit de juger les défauts des autres,
avec ceux qu'on aime on est facilement complaisants,
avec ceux qu'on n'aime pas on est facilement intransigeants.
Pour juger justement, en évitant ces deux travers,
il faudrait déjà être capable de se juger soi-même
sans complaisance ni intransigeance.
On se demande parfois, entre prêtres,
si on a raison de continuer de donner des sacrements à des gens qui, visiblement,
ne sont pas vraiment prêts à les recevoir, non pas faute de les avoir préparés,
mais parce qu'ils n'en ont, apparemment, pas grand-chose à faire,
leur vie ayant, de toutes façons, bien peu à voir avec ce que l'Eglise attend d'eux.
Faut-il avoir plus peur d'être laxiste que peur d'être trop exigeant?
Planter une graine en plein désert, là où elle n'a, à priori, aucune chance de pousser,
n'est-ce pas perdre son temps et son énergie en vain, et gacher le don de Dieu?
En même temps, si on ne plante rien, là c'est sûr que rien ne risque de pousser.
Et c'est la grâce de Dieu qui irrigue et fait grandir la Foi, 
cette grâce qu'on reçoit, de façon privilégiée, par... les sacrements.