Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

lundi 31 août 2015

À vue de nez,
la vie ça finit toujours mal,
puisqu'on meurt à la fin.
Bien sûr, si on voit plus loin que le bout de son nez, 
ce n'est pas comme ça qu'on voit les choses.

dimanche 30 août 2015

Est-ce que Dieu continue à nous aimer, quoi qu'on fasse,
même si on commettait les pires péchés au monde ?
Oui, parce qu'Il est amour, et qu'il ne déteste rien de ce qu'il a créé.
Est-ce qu'on est encore capable d'aimer Dieu,
et de se sentir dignes de son amour,
si on commettait les pires péchés au monde ?
Ça, c'est une autre histoire...
Après le péché originel, Adam et Eve sont partis se cacher dans les buissons,
et on a tous tendance à faire pareil, 
submergés par la honte, la peur, le dégoût de soi, et la perte de confiance en Dieu.

samedi 29 août 2015

Ce qui manque à l'humanité, ce n'est pas que Dieu se donne :
il ne cesse de le faire, à tel point qu'on peut même le manger, si on veut. 
Non, ce qui manque à l'humanité, c'est d'avoir faim de Dieu.

vendredi 28 août 2015

Dans la mesure où tout nous a été donné gratuitement :
la vie, la terre sur laquelle on vit, l'air qu'on respire, etc... ,
je n'ai jamais compris que l'on puisse exiger quoi que ce soit, 
comme si tout nous était dû, alors que c'est nous qui devons tout à Dieu.

jeudi 27 août 2015

N'aie pas peur d'être "trop" bon.
On n'est déjà jamais "assez" bon, 
alors "trop", franchement, ce n'est pas un risque.

mercredi 26 août 2015

Ceux qui n'ont pas le sentiment de leur mortalité ou de commettre des péchés
n'ont pas besoin de Dieu, enfin ne savent pas qu'ils en ont besoin, en tout cas.
Mais comme ils sont pécheurs et mortels, quoi qu'ils en pensent, 
il faut espérer qu'il ne sera pas trop tard pour eux le jour où ils s'en rendront compte.

mardi 25 août 2015

Le problème avec les trois plus grandes tentations de l'humanité
que sont l'appétit de jouissances, de richesses et de pouvoir,
c'est que ce sont des tentations qui soit nous permettent de nous passer des autres,
soit nous les font considérer uniquement sous l'angle d'un profit personnel.
Bref, ce sont des tue-l'amour, on ne cherche plus comment donner sa vie aux autres
mais comment se servir d'eux pour améliorer son propre confort, 
et c'est en cela que les péchés auxquels elles conduisent sont graves.

lundi 24 août 2015

La sensiblerie, c'est comme les dents de lait :
on n'est pas censé en avoir quand on est adulte.
Ça ne veut pas dire qu'on devient insensible,
tout comme un adulte ne reste pas sans dents :  
seulement, ça doit se transformer en sensibilité,
c'est à dire que la raison doit en faire partie de plus en plus, 
remplaçant le simple instinct irrationnel de l'enfance.

dimanche 23 août 2015

La sainteté, c'est la conjonction de la grâce que Dieu nous donne,
en particulier et de façon privilégiée à travers les sacrements,
et de la façon dont nous la faisons fructifier à travers nos actes de don de soi.
Bref, et ce n'est pas nouveau, il est la vigne, et nous sommes les sarments : 
la grâce vient de Lui, mais passe par nous pour donner du fruit.

samedi 22 août 2015

Il y a souvent un profond malentendu entre ce que les gens viennent chercher
dans le mariage à l'église,
et ce que l'Eglise veut leur donner dans le mariage.
Beaucoup ne veulent, au fond, qu'une "petite bénédiction" de rien du tout,
alors que nous leur donnons un sacrement qui les lie pour la vie.
Quand cette distortion est parfaitement évidente, voire revendiquée par les couples,
alors je ne pense pas qu'il soit raisonnable de procéder à ce mariage,
ni pour le prêtre qui aura le sentiment légitime de faire un simulacre de sacrement, 
ni pour le couple qui n'assume pas, parce qu'il ne le comprend pas, ce à quoi il s'engage.

vendredi 21 août 2015

L'une des premières conséquences du péché originel, c'est la peur de Dieu.
Adam et Ève qui partent se cacher dans les buissons,
c'est l'humanité qui a peur de Dieu, peur de ses commandements,
peur de son Eglise, peur du jugement, peur de la conversion, peur de tout.
Bon. Mais quand on sait que la peur vient du diable, et qu'elle est son instrument favori,
il est temps de la dépasser, et d'aller à la rencontre de Dieu. 
Après tout que peut-il nous arriver qui soit pire que de crever de peur en permanence ?

jeudi 20 août 2015

Obéissance n'est pas stupidité, aveuglement
ou dédouanement de la responsabilité personnelle.
Pour obéir à Dieu et à son Eglise, il est impératif de faire appel
à sa propre intelligence, avec un coeur humble, ouvert et généreux.
Et quand ce coeur et cette intelligence, bref quand notre conscience, en toute clarté,
nous dit qu'il ne faut pas obéir parce que ce qu'on nous demande
ne correspond pas au dessein de Dieu ou à nos capacités propres, 
alors il faut dire non, au nom même de l'obéissance religieuse.

mercredi 19 août 2015

L'idée que se font de Dieu les philosophes, les scientistes ou les francs-maçons
ne correspond pas à celle qu'en ont les chrétiens.
C'est qu'eux ont imaginé ce que devrait être Dieu pour convenir à leurs idées,
alors que nous, nous l'avons reconnu dans le Christ,
et c'est Lui qui s'est révélé à nous, et nous a dévoilé son être et son dessein. 
Ça ne correspond pas, bien sûr !

mardi 18 août 2015

L'idéal chrétien est bien plus ambitieux qu'il n'y parait au premier abord,
parce qu'il ne consiste pas juste en quelques règles de morale,
du genre "il faut être gentil" ou "faut pas tuer, faut pas voler"...
L'ambition de l'idéal chrétien, c'est de pardonner à ses ennemis,
plus encore, de les aimer et de vouloir non pas leur mort mais leur conversion.
Ceux qui ont compris ça et qui s'efforcent d'en tenir compte dans leur vie 
sont sur le bon chemin pour parvenir à Dieu.

lundi 17 août 2015

La sagesse est inaccessible à l'orgueilleux, 
quelles que soient par ailleurs ses qualités, ses connaissances ou ses vertus.

dimanche 16 août 2015

Deux personnes qui mangent exactement la même chose
peuvent en faire soit du gras, soit du muscle,
si le premier ne fait aucun effort alors que le deuxième travaille dur.
C'est la même chose avec la communion :
si on ne travaille pas à mettre en pratique l'amour du prochain
grâce aux forces qu'elle nous donne 
alors on ne fera que du "gras" spirituel.

samedi 15 août 2015

Sans le risque de la concupiscence qui est l'une des conséquences du péché originel,
beaucoup de choses considérées comme incorrectes, dangereuses ou déplacées,
seraient en réalité tout à fait innocentes et sans conséquences.
Hélas, il faut bien tenir compte du monde dans lequel on vit et,
même si on ne voit soi-même rien de mal dans un grand nombre de situations,
éviter ce qui peut choquer ou scandaliser les autres. 
Vivement le paradis et le retour de la candeur universelle !

vendredi 14 août 2015

Tu aimes ceux qui aiment Dieu, les pauvres, les humbles, les doux, les généreux ?
C'est bien. Mais ne méprise pas pour autant
les mécréants, les riches, les orgueilleux, les méchants ou les radins.
Le Christ est mort aussi pour eux, et il veut non pas leur mort mais leur salut. 
Et si personne ne les aime, comment pourront-ils découvrir Dieu ?

jeudi 13 août 2015

 Profiter des plus belles ou des meilleures choses au monde ?
Oui, pourquoi pas, ça nous ferait plaisir à tous de pouvoir le faire.
Mais pas si c'est au détriment d'autres personnes, 
de quelque manière que ce soit.

mercredi 12 août 2015

La personne la plus pacifique au monde,
si elle veut vivre dans un pays en paix,
a besoin qu'il soit protégé par une armée.
La personne la plus gay au monde,
si elle veut trouver un(e) partenaire,
a besoin qu'un homme et une femme lui aient donné la vie.
La personne la plus catholique au monde,
si elle veut manger du pain frais le dimanche matin,
a besoin qu'un boulanger ne respecte pas le repos dominical.
La personne la plus anarchiste au monde,
si elle veut utiliser des services publics,
a besoin que des politiques les aient mis en place et les financent.
Nous avons tous besoin les uns des autres,
quels que soient nos choix ou nos préférences, 
alors ne jugeons pas avec dureté ceux qui ne sont pas comme nous.

mardi 11 août 2015

Seule la pauvreté librement consentie peut nous conduire à la liberté véritable :
celui qui a des richesses est lié par bien trop d'obligations et de contraintes, 
s'il ne veut pas les perdre, les voir dévaluer ou se les faire voler.

lundi 10 août 2015

Ça fait un bien fou, de se couper un peu du brouhaha du monde,
en particulier tel qu'il nous est présenté par les médias.
On retrouve plus facilement Dieu dans ce silence
que dans le bruit d'un monde qu'on nous présente en permanence
comme dangereux, instable, désespérant ou terrifiant, 
bref, un monde dont Dieu est totalement exclus.

dimanche 9 août 2015

Si elle n'est pas alliée à la force et au courage, 
la bonté peut vite devenir de la mièvrerie.

samedi 8 août 2015

Tu es sur terre pour répondre à une question :
veux-tu de l'amour de Dieu,
et veux-tu le faire rejaillir en amour du prochain ?
N'oublie pas cette question, aucun jour de ta vie :   
rien n'a plus d'importance que ta réponse quotidienne en actes.

vendredi 7 août 2015

Le sentiment amoureux, pour devenir de l'amour,
doit d'abord être donné et reçu mutuellement,
et rendu concret par des actes de don de soi.
Tant que ce n'est pas le cas, on ne peut pas parler d'amour, 
mais seulement d'une inclination ou d'un instinct.

jeudi 6 août 2015

L'une des bases indispensables à l'éducation d'un enfant,
c'est de lui permettre de devenir ce qu'il est, 
et non pas ce qu'on aurait voulu qu'il soit.

mercredi 5 août 2015

Le jour où les curés auront le droit d'être aussi exigeants
pour accepter de marier des couples,
que l'Eglise l'est quand ces mêmes couples divorcent et se remarient,
alors la grande sévérité dont elle fait preuve à cette occasion 
aura beaucoup gagné en cohérence.

mardi 4 août 2015

Imaginons qu'un couple demande à l'homme le plus riche du monde
de parrainer leur enfant pour qu'il ne manque jamais de rien.
Tombé sur la tête le matin même, cet homme accepte :
il ouvre un compte aux îles Caïman, y dépose 20 millions de dollars pour commencer,
puis leur donne une carte gold et son téléphone privé sur une carte de visite,
en leur disant de rappeller chaque fois que c'est vide
pour qu'il remplisse à nouveau le compte, autant de fois
que l'enfant en aura besoin au long de toute sa vie.
Alors le couple, tout heureux, rentre chez lui.
Puis ils mettent la carte gold et la carte de visite au fond d'un tiroir, et les oublient.
Jamais il ne s'en serviront, ni ne parleront de cet homme à leur enfant,
ni ne lui parleront de la banque, des millions ou de ce qui s'est passé.
Ce scénario semble totalement invraisemblable ?
C'est pourtant exactement ce que font les parents qui font baptiser leur enfant
et qui ne lui parleront jamais ni de son baptême, ni de Dieu, ni de l'Eglise,
ni des sacrements, ni des commandements de Dieu ou du paradis,
ni le l'emmèneront à la messe ou a catéchisme,
à moins qu'il ne décide spontanément d'y aller tout seul un jour, "s'il en a envie",
sans en avoir jamais entendu parler à la maison.
Et pourtant, Dieu n'a pas donné que des millions, lui, 
mais tout son amour, et la vie éternelle...

lundi 3 août 2015

On sous-estime beaucoup trop la malice du mensonge,
qu'on considère comme un petit péché de rien du tout.
Pourtant c'est par un mensonge que le péché et la mort sont entrés dans le monde,
c'est le premier "outil" inventé par le diable pour semer la zizanie entre les hommes.
Il n'est donc pas anodin de s'en servir, car il est resté, aujourd'hui comme alors, 
une redoutable arme à double tranchant.

dimanche 2 août 2015

Pourquoi est-ce que le christianisme
ne pourrait pas être juste une philosophie de vie,
basée sur l'altruisme, la gentillesse et l'amour du prochain,
bref une sorte de philanthropie libertaire,
au lieu d'être une religion,
avec ses rites, ses obligations et ses enseignements spécifiques ?
Parce que Dieu est amour,
et donc que l'origine de tout amour est divine.
Du coup, aimer l'amour en dilettante ne suffit pas à le vivre pleinement.
Il faut aussi l'adorer, lui rendre un culte,
voire lui consacrer toute notre vie, toutes nos forces, tout notre être, 
si on veut vraiment le vivre en plénitude,
en vivre en plénitude.

samedi 1 août 2015

On entend souvent dire que, quelle que soit la religion,
c'est toujours le même Dieu, en fin de comptes.
C'est faux.
Bien sûr, il n'y a qu'un seul Dieu.
Mais la conception qu'en a chaque religion est différente :
seul le christianisme affirme, avec saint Jean,
que Dieu est Amour.