Couv

Couv
Paradis, enfer, purgatoire... des réponses claires.

aléatoire

mercredi 22 novembre 2017

C'est une bonne chose qu'on ne connaisse pas toujours les gens qu'on enterre : 
si on les connaissait, on manquerait sans doute parfois de bienveillance.
C'est ce que je me dis chaque fois que la famille du défunt est, visiblement, 
autant à l'aise dans une église qu'une méduse sur un cactus.