Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mercredi 29 mai 2013

Lettre du pape François à un ami prêtre :


"Cher Quique : J'ai reçu aujourd'hui ta lettre du 1er mai dernier. Ça m'a fait très plaisir. La description de la Fête Patronale m'a apporté de l'air frais. Je vais bien, et je n'ai pas perdu la paix devant un fait totalement surprenant, ce que je considère comme un don de Dieu. 
J'essaye d'être et d'agir comme je faisais à Buenos Aires, parce que si je change à mon âge, je vais avoir l'air idiot. Je n'ai pas voulu vivre au Palais Apostolique, j'y vais seulement pour travailler et pour les audiences. Je suis resté vivre à la Maison Sainte Marthe, qui est une maison (où on s'est logés pendant le conclave) pour recevoir des évêques, des curés et des laïcs. Je suis à la vue de tout le monde, et je mène une vie normale : messe en public le matin, je mange au réfectoire avec tout le monde, etc. Ça me fait du bien, et ça m'évite de rester isolé. Quique, donne le bonjour à tes paroissiens. Je te demande, s'il te plait, que tu prie et que tu fasses prier pour moi. Bonjour à Carlos et Miguel. Que Jésus te bénisse et que la Vierge Sainte te garde. Fraternellement, Francisco.
Vatican, 15 mai 2013"

publiée sur le site internet du journal el clarin le 28/05/2013.
Si Adam et Eve, après le péché originel, n'avaient pas couru se cacher loin de Dieu,
remplis de honte et de peur...
Si, quand Dieu leur a demandé s'ils avaient péché, ils l'avaient reconnu et assumé,
au lieu de rejeter la faute sur l'autre...
Si ensuite ils en avaient demandé sincèrement pardon à Dieu, au lieu de se taire...
Alors... alors l'histoire de l'humanité en eut été changée.
Bon.
Mais ce qu'ils n'ont pas fait eux, rien ne m'empêche, moi, de le faire.
Ça ne changera plus la face du monde, mais ça changera ma vie.