Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mardi 22 juillet 2014

J'ai souvent vu des prêtres quitter le ministère par déception.
Ce n'est pas ce qu'ils en attendaient :
ils n'ont pas sauvé le monde,
ça ne leur a pas apporté la reconnaissance qu'ils espéraient recevoir,
ils ont l'impression que tous leurs efforts, pourtant sincères et généreux, sont vains,
ils n'ont trouvé là que la misère du monde, des problèmes, souvent des reproches,
et ils n'ont personne pour les écouter parler de leur déception
et les laisser pleurer sur leur épaule.
Si on oublie la perspective de la vie éternelle,
le retour du Christ et la résurrection,
c'est sûr que la vie de prêtre ne connait pas beaucoup de récompenses.
Mais si on attend et que le maître, à son retour, nous trouve en train de veiller,
alors le temps de l'attente et de la patience nous semblera soudain bien peu de chose!
Comme le jour de notre ordination a effacé comme par magie 
les angoisses, les pleurs, les efforts, les doutes et les absurdités du séminaire...