Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

lundi 13 avril 2015

Je serai bien content quand je serai au paradis,
là où on aura le droit d'aimer les gens sans que ça soit mal interprété,
sans que ça fasse jaser ou que ça cause des jalousies ou des calomnies,
sans peurs, sans équivoques, tentations, mensonges ou incompréhensions,
sans limites de temps, d'espace, ou de risque de perdre ceux qu'on aime.
Sans rejets, sans méchancetés en retour, sans racismes, sans jugements, sans mépris.
Eh puis là, on n'aura rien de plus important à faire que de s'aimer. 
Ça tombe bien, il n'y a rien que j'aie jamais trouvé de plus intéressant à faire que ça.