Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

samedi 3 novembre 2018

L'évangile du jour, avec la remarque de Jésus sur les premières places, pose la question de l'humilité dans la vie chrétienne. Jésus n'est pas venu "pour être servi, mais pour servir". Il s'est fait "le serviteur de tous", alors qu'il est "maître et Seigneur". Lui, "de rang divin, s'est anéanti, prenant la condition de serviteur". Il enseigne que "celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur". Il lave les pieds des apôtres comme un esclave. Il refuse qu'on l'affuble de titres ronflants, il interdit à ses apôtres de divulguer qu'il est le messie, il fuit quand on veut faire de lui un roi, il est "doux et humble de coeur". Bref, en un mot comme en cent, il nous incite à prendre toujours la dernière place, lui qui donnera sa vie pour nous à une place de honte et de déchéance, de moquerie et de souffrance. 
Qu'il faille rechercher l'humilité, l'aimer et la vivre ne fait donc aucun doute. 
Cependant, il ne faudrait pas la confondre avec la fausse humilité. Celle où on dit "ah, je suis moche aujourd'hui", pour que quelqu'un nous dise "mais non, tu es superbe". Celle du léchage de bottes dans l'attente de la prise de pouvoir. Celle aussi, plus subtile, qui consiste à croire qu'on ne sait rien, qu'on ne vaut rien, qu'on ne sert à rien, alors que c'est toujours faux. 
J'en ai connu, des gens qui passent leur vie à se dénigrer, réduisant à néant l'apport dont ils pourraient faire profiter le monde, au nom d'une humilité mal comprise.
Voyons ce qu'est la véritable humilité avec saint Grégoire le grand. Inventeur, sauf erreur de ma part, du titre de "serviteur des serviteurs de Dieu" pour le pape qu'il était, resté profondément humble après avoir été élu contre sa volonté, il n'en a pas moins agi en homme qui connaissait sa mission. Il a été un chef, restaurant une Eglise tombée sous la tutelle de l'état depuis Justinien. Il combat les Lombards qui envahissent l'Italie du nord, les hérésies arienne et donatiste, il envoie Augustin de Cantorbéry évangéliser la Grande-Bretagne, il réforme l'administration pontificale, bref, à la fin de sa vie, il aura donné à l'Eglise une autorité qu'elle n'avait jamais eue, tant spirituelle que temporelle.
Aimer l'humilité ? Oui ! Ne pas se prendre pour plus que l'on est ? Bien sûr ! Mais être humble ne signifie pas être timoré, timide, frileux, silencieux ni béni-oui-oui. Ce n'est synonyme ni d'inefficacité ni d'incompétence.
Dieu t'a donné des qualités ? Fais-en profiter le monde. Puis rends lui les merci, s'il y en a. Humblement.