Couv

Couv
Vous en rêviez, c'est fait ! Les apophtegmes à emporter partout avec soi, en vente dans toutes les bonnes librairies !!!

aléatoire

mardi 27 janvier 2015

J'ai souvent vu des gens renoncer volontairement
(même si ça se passe souvent petit à petit)
à leur liberté ou même à leur libre arbitre.
Ça peut être très confortable de ne plus être responsable de rien,
de ne plus avoir à porter aucune culpabilité, 
parce que je n'agis que sur ordre, que je ne suis qu'un instrument,
surtout si en plus on me récompense chaque fois que j'ai obéi aveuglément...
Ce genre d'attitude est assez courant dans la vie religieuse,
endémique dans l'armée, on le trouve aussi dans le monde de l'entreprise, 
et sans doute dans beaucoup d'autres environnements grégaires.
Pourtant, le sentiment d'immunité morale est parfaitement illusoire :
on pourra toujours me reprocher, à juste titre,
d'être responsable d'avoir renoncé à ce qui faisait de moi un être humain
et ce n'est pas une accusation légère, c'est même gravissime.
Un jour, dans très longtemps,
les gens nous jugeront avec le même mépris
que nous avons souvent aujourd'hui pour les civilisations passées,
celles où l'esclavage, par exemple, était monnaie courante.
Le reniement de la valeur de la vie, à son origine ou à sa fin, 
nous fera passer nous aussi, à juste titre, pour des barbares.